Uniquement sur rendez-vous.
Cabinet principal : 16 rue Saint Simon, 78000 Versailles
Cabinet secondaire : 21 avenue des Platanes, 78860 Saint-Nom-la-Bretèche
Tél. : 01 30 21 95 27 - Fax : 01 30 21 96 06
Mail : maitresecci@gmail.com

Avocat Secci - cabinet Versailles - Saint-Nom-la-Breteche - photo © alexandre wallon

Cabinet

Maître Marilyne SECCI, avocat au Barreau de Versailles (78), est titulaire d’une Maîtrise de Droit international (Cergy-Pontoise), d’un Master 2 Professionnel en Organisations internationales et ONG (Lyon 3), d’un Master 2 Recherche Études politiques (Paris II) et d’un certificat de l’Institut de criminologie d’Assas.

De nationalité franco-italienne, elle a suivi une année d’études à l’Université de Sciences Politiques de la Sapienza à Rome, dans le cadre du programme d’échange Erasmus, et figure sur la liste des avocats italophones du Consulat italien à Paris.

Lors de ses études, Maître Marilyne SECCI a effectué plusieurs stages en institutions (Ministère des Affaires étrangères, Ambassade de France à Rome) et en cabinets d’avocats, généralistes et pénalistes.

Elle a également exercé les fonctions d’assistante de justice à la Première Présidence de la Cour d’appel de Versailles, avant d’intégrer l’Ecole de Formation du Barreau à Paris (EFB).

Après l’obtention du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat, Maître Marilyne SECCI s’est inscrite auprès du Barreau de Versailles (Yvelines).

Son cabinet principal se situe à proximité du Tribunal de Grande instance de Versailles. Le cabinet secondaire se trouve en plein centre de Saint-Nom-la-Bretèche, à côté du Domaine du Golf et à peu de distance des communes de Feucherolles, Crespières, Davron et l’Etang la Ville. Elle plaide devant toutes les juridictions françaises et notamment en Ile-de-France : Paris, Nanterre, Pontoise, Créteil, …

Elle est membre d’Avocats sans Frontières et est élue au sein de la Commission du Jeune Barreau de Versailles (Membre depuis 2015, Présidente en 2017-2018).

Maître Secci est membre du Conseil de l’Ordre à compter du 1er janvier 2019.